Santé. Quelques brèves

Travailler plus de 39 heures nuit à la santé mentale - Fast-food et emballages - Insomnie - L'exposition indirecte au tabac affecterait le système immunitaire

13/02/2017 à 11:42 par Administrateur

Les emballages des fast-food seraient-ils dangereux ? (©Onepony Fotolia)
Les emballages des fast-food seraient-ils dangereux ? (©Onepony Fotolia)
Travailler plus de 39 heures nuit à la santé mentale

Le travail c’est la santé… à condition de ne pas dépasser 39 heures par semaine. Une étude australienne prouve que dépasser cette durée de travail hebdomadaire altère la santé mentale et physique des travailleurs. Cette recherche, relayée par Pourquoi Docteur, souligne que les femmes, elles, ne devraient pas travailler plus de 34 heures par semaine en raison de toutes les tâches qu’elles accomplissent en dehors de leur entreprise.

Fast-food : les emballages aussi sont dangereux pour la santé

Les désagréments causés par la malbouffe sont largement démontrés. Et si les emballages aussi étaient dangereux ? C’est en tout cas ce que suggère une étude parue dans la revue Environmental Science and Technology Letters qui a analysé plus de 400 échantillons de 27 chaines de restauration rapide américaines. Résultats ? De nombreux emballages contiennent de la fluorine, une substance chimique. D’après des études précédentes, ces produits pourraient causer certains cancers, un faible poids de naissance, un dysfonctionnement immunitaire chez les enfants, etc.

L’insomnie triplerait le risque d’avoir de l’asthme

4 millions de Français souffrent d’asthme. Certains facteurs de risque  de son apparition sont largement connus : le tabagisme, la pollution, etc. Mais, un nouveau facteur aggravant vient d’être découvert par des chercheurs de l’Université norvégienne de sciences et de technologie. Selon eux, les adultes qui souffrent de difficultés d’endormissement ont davantage de risques de développer un asthme dans les onze années suivantes. Les insomniaques présentent également un risque multiplié.

L’exposition indirecte au tabac affecterait le système immunitaire

Tout le monde sait que fumer ou être victime de tabagisme passif nuit fortement à la santé. Une étude américaine, menée par des chercheurs de l’Université de Berkeley, révèle que l’exposition indirecte au tabac entraîne aussi certaines conséquences néfastes. En effet, être au contact de la moquette, d’un coussin ou des meubles présentant des résidus de fumée n’est pas sans risque. Dans une expérience menée sur des souris, cette exposition a entraîné un poids plus faible que la moyenne ou une composition sanguine modifiée.
APEI-Actualités. Johanna Amselem

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Vidéo du moment

Meaux - Mardi 30 mai 2017

Meaux
Mar
30 / 05
22°/17°
vent 36km/h humidité 79%
Mer24°-11°
Jeu26°-15°
Ven29°-16°
Sam22°-15°