Santé. Cancer du col de l'utérus : vers une généralisation du frottis

L’Institut national du cancer rappelle que le frottis permettrait d’éviter 9 cancers du col de l’utérus sur 10. Explications.

31/01/2017 à 09:15 par Administrateur

Frottis et vaccination sont recommandés contre les HPV. (©Bits and Splits Fotolia)
Frottis et vaccination sont recommandés contre les HPV. (©Bits and Splits Fotolia)
Chaque année, 1 100 Françaises meurent d’un cancer du col de l’utérus et 3 000 autres se battent contre la maladie. Pourtant, un dépistage régulier permettrait d’éviter de nombreux cas de ce douzième cancer le plus meurtrier. En effet, d’après l’Institut national du cancer,  le frottis aide à repérer les lésions précancéreuses et les cancers à un stade précoce. Un atout majeur pour éviter ce cancer dans 9 cas sur 10.

Qu’est-ce qu’un frottis ?

Il s’agit d’un prélèvement des cellules du col de l’utérus permettant de pouvoir ensuite les analyser en laboratoire. Cet examen vise à s’assurer que ces cellules ne sont pas cancéreuses. Pour rappel, le frottis cervico-utérin doit être réalisé par 17 millions de femmes âgées de 25 à 65 ans. Le frottis est « pris en charge par l’Assurance Maladie sur prescription médicale et remboursé, en général, à 70 % sur la base du tarif conventionnel », rappelle Améli Santé.

A quelle fréquence ?

Cet examen gynécologique doit être réalisé tous les trois ans après deux frottis normaux à un an d’intervalle. Pourtant, il est boudé par de nombreuses femmes. Précisément, elles sont même 40 % à ne pas le faire régulièrement. Dans le détail, une femme sur deux entre 50 et 65 ans ne le fait pas réaliser. Ce frottis de dépistage peut-être effectué par différents professionnels. Parmi eux : un gynécologue, un médecin généraliste, une sage-femme, dans un centre de santé, de planification ou dans un laboratoire d’analyse. Comme le précise l’Inca, la campagne de sensibilisation vise à réduire de 30 % en dix ans l’incidence et le nombre de décès par cancer du col de l’utérus.
Pour un dépistage optimal, il est recommandé de combiner le frottis et la vaccination contre les HPV pour les jeunes filles âgées de 11 à 14 ans.
APEI-Actualités. Johanna Amselem

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Vidéo du moment

Meaux - Dimanche 19 févr. 2017

Meaux
Dim
19 / 02
10°/0°
vent 28km/h humidité 79%
Lun11°-6°
Mar11°-9°
Mer11°-9°
Jeu11°-8°