Santé. Quelques brèves

Adolescents : mieux vaut débuter les cours plus tard - Certains virus plus virulents avec les hommes - Démence : le sauna aurait un effet protecteur - Sportifs : attention aux co

02/01/2017 à 17:15 par Administrateur

Le sommeil c'est sacré ! (©Vera7388 Fotolia)
Le sommeil c'est sacré ! (©Vera7388 Fotolia)

Adolescents : mieux vaut débuter les cours plus tard

Le sommeil c’est sacré ! Une étude publiée dans le Journal of Clinical Sleep Medicine prouve que commencer la journée de cours plus tard aurait un impact positif sur les adolescents. D’après Pourquoi docteur, qui relaye cette étude, si les cours débutaient une heure plus tard alors les adolescents pourraient dormir 19 minutes de plus par jour. Et les bénéfices seraient nombreux. Parmi eux : moins de retards en cours, moins d’absentéisme, des élèves plus éveillés pendant la journée et moins d’accidents de la route.

Certains virus plus virulents avec les hommes

Quand votre compagnon a un rhume, il semble au plus mal. Cinéma ? Peut-être pas. Dans la revue Nature Communication, des chercheurs révèlent que les virus sont plus agressifs avec les hommes qu’avec les femmes. En effet, les virus s’adapteraient au sexe de leur proie et n’évolueraient pas de la même manière.

Démence : le sauna aurait un effet protecteur

Et si le sauna pouvait réduire le risque de démence chez les hommes ? C’est en tout cas ce que suggère une étude d’une université finlandaise. Grâce à cette recherche, les scientifiques ont mis en avant que les hommes qui allaient le plus au sauna étaient ceux qui avaient le moins de risque de souffrir de démence. Plus précisément, ceux qui se rendaient quatre à sept fois par semaine au sauna avaient 66 % de chances en moins de souffrir de démence que ceux qui y allaient une fois par semaine. Des études devront permettre d’établir le lien précis entre la mémoire et le sauna.

Sportifs : attention aux compléments alimentaires

L’Agence nationale de Sécurité sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail (Anses) tire la sonnette d’alarme. Selon elle, les compléments visant au développement musculaire ou à la diminution de la masse grasse pourraient avoir des effets « potentiellement graves » (troubles de l’humeur, anxiété, accident vasculaire cérébral…). Dans son rapport, l’Anses déconseille l’usage de ces compléments par les personnes souffrant de risques cardiovasculaires ou d’une cardiopathie. De plus, elle met en garde face à une consommation « de compléments alimentaires contenant de la caféine avant et pendant une activité sportive ».
APEI-Actualités. Johanna Amselem

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image
Présidentielles 2017

Votre journal cette semaine

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Vidéo du moment

Meaux - Dimanche 30 avril 2017

Meaux
Dim
30 / 04
18°/6°
vent 47km/h humidité 82%
Lun15°-6°
Mar15°-6°
Mer15°-7°
Jeu16°-6°