Villiers-sur-Morin Raid : Virginie Guth goûte à la Californie

La sportive de Villiers-sur-Morin et licenciée au Chessy triathlon est une spécialiste du raid Amazone. Cap cette fois sur la Californie et le podium, avec une belle 3 place.

27/12/2016 à 08:55 par Pascal Pioppi

Virginie, Lætitia, Agnès (de gauche à droite) à l'arrivée du VTT. -
Virginie, Lætitia, Agnès (de gauche à droite) à l'arrivée du VTT. -

Retour sur cet exploit loin de nos terres avec Virginie Guth, la locale de Villiers-sur-Morin, qui vient de s’inscrire au club de Chessy triathlon. Certainement un moyen de préparer un futur voyage lointain. Retour néanmoins sur la Californie et cette jolie 3e place.

Comment s’est déroulé ce raid ?

Encore une aventure exceptionnelle pour notre 7e participation. La Californie nous a offert ses paysages grandioses et extraordinaires. Nous avons été très régulières tout au long du raid sur les six jours d’épreuves en arrivant chaque jour entre la 3e et la 6e place sur 96 équipes engagées. Notre podium final avec la 3e place est très révélateur de notre parcours.

Quelles étaient les épreuves proposées ?

Les Eaux Vives ont enchaîné six jours d’épreuves avec trails dans la réserve naturelle de Pionnertown Moutains Preserve et dans le Joshua Tree National Park, vtt dans le désert d’Anza Borrego, canöe sur le lac Salton Sea, triathlon autour du Lac Perris à Moreyno Valley et une chasse aux trésors à Los Angeles.

Quelles difficultés avez-vous rencontré ?

En tout premier le climat. Il a été difficile de s’acclimater au temps chaud et très sec sur chaque début de course, la particularité de ce climat c’est qu’on ne transpire presque pas malgré les efforts. Aux arrivées notre tee-shirt était sec, surprenant. Le manque de sommeil aussi, avec un rythme très soutenu entre les courses, les activités et les voyages, nous n’avions que très peu de temps de repos.

En VTT, la difficulté majeure a été, à notre grande surprise, le sable. 27 km de VTT et 27 km de sable, un enfer au paradis dans le désert d’Anza Borrego, on se croyait sur une autre planète entre le sable, la roche rouge et les canyons.

Si vous deviez résumer cette aventure ?

Sur nos sept Raids Amazones, celui-ci fait partie de notre préféré avec le Cambodge. L’immensité du pays, des paysages à vous couper le souffle où même en course et le chrono en tête, tu arrives à t’obliger à regarder tout autour de toi tellement c’est sublime.

Les Eaux Vives, c’est une équipe soudée, complémentaire dans les épreuves avec chacune nos spécificités. Lorsqu’une d’entre nous est en difficulté les deux autres sont là pour la soutenir. Le dépassement de soi prend ici tout son sens à travers ce raid. Et puis un raid féminin, c’est avant tout l’entraide, les femmes sont capables, même dans une compétition, de s’arrêter pour aider une autre équipe en difficulté avant de repartir.

> Voir article complet dans le numéro du 28 décembre

77580 Villiers-sur-Morin

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Vidéo du moment

Meaux - Dimanche 19 févr. 2017

Meaux
Dim
19 / 02
10°/0°
vent 28km/h humidité 79%
Lun11°-6°
Mar11°-9°
Mer11°-9°
Jeu11°-8°