Santé. Contraception définitive : deux Françaises s'attaquent à l'implant Essure

120 000 femmes ont déjà eu recours à cette méthode de contraception définitive. Certaines dénoncent de graves effets secondaires. Deux victimes se tournent vers la justice.

20/12/2016 à 09:23 par Administrateur

Pétition en ligne. (©DR)
Pétition en ligne. (©DR)
En choisissant la méthode Essure, certaines femmes pensaient avoir trouvé la solution idéale. Pourtant, certaines ont rapidement déchanté. Cet implant se présente sous la forme d’un petit ressort qui bouche les trompes de Fallope et empêche la fécondation des ovules. En France, deux victimes prévoient de lancer une action en justice et réclament la nomination d’un comité scientifique. Elles dénoncent de nombreux effets secondaires. Dans une pétition mise en ligne sur internet*, elles évoquent “des règles hémorragiques, des rapports douloureux, des douleurs pelviennes, des douleurs dorsales, musculaires, des perforations d’organes”. Et d’ajouter : “des cas de cancers ont été rapportés aux USA, des réactions allergiques, auto-immunes. Et de la fatigue qui deviendra chronique et peut-être même une dépression”.

Bayer contre-attaque

Face à ces accusations, le laboratoire Bayer, qui fabrique cet implant, se défend. Contacté par Le Parisien, il rappelle que ce moyen de contraception présente “un rapport bénéfice/risque positif pour les femmes qui n’ont plus de désir de maternité et qui souhaitent une contraception définitive”. Et de préciser : “la sécurité des patients est la priorité première de Bayer. (…) Depuis 2002, la sécurité et l’efficacité de la méthode ont été confirmées par plus d’une décennie de recherches scientifiques. Comme pour toute procédure médicale, des effets secondaires peuvent apparaître : il s’agit principalement de crampes, de nausées, de vomissements, de vertiges, d’étourdissements et de saignements. Des douleurs dorsales, abdominales ou pendant les rapports peuvent survenir”.
L’agence du médicament souligne que ce dispositif reste sous surveillance renforcée même si, pour le moment, elle n’a pas “identifié d’élément remettant en cause le rapport bénéfice/risque de ce dispositif”
*Pétition en ligne : https://www.change.org/p/marisoltouraine-retrait-d-essure-dispositif-médical-de-contraception-permanente-dangereux-pour-la-santé
APEI-Actualités. Johanna Amselem

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Vidéo du moment

Meaux - Mardi 30 mai 2017

Meaux
Mar
30 / 05
22°/17°
vent 36km/h humidité 79%
Mer24°-11°
Jeu26°-15°
Ven29°-16°
Sam22°-15°