Santé. Quelques brèves

Une aide à l'allaitement - Intoxication au monoxyde - Un couple autorisé à conserver le sang du cordon ombilical de son enfant - Parkinson : la solution des ultrasons ?

19/12/2016 à 14:56 par Administrateur

Peau à peau mère-bébé : une aide à l'allaitement. (©MurielleB Fotolia)
Peau à peau mère-bébé : une aide à l'allaitement. (©MurielleB Fotolia)

Peau à peau : une aide à l’allaitement

De plus en plus de maternités proposent le peau à peau. Un moment privilégié entre le nouveau-né et ses parents. En plus des premiers liens qui se tissent, cette méthode permettrait également de favoriser l’allaitement si le peau à peau est réalisé, avec la maman, dans les 24 heures maximum suivant la naissance. Cette conclusion est celle d’une étude publiée par la fondation Cochrane. D’après les conclusions, ces femmes allaitent plus longtemps que les autres (jusqu’à 60 jours de plus en moyenne).

Intoxication au monoxyde de carbone : bientôt un antidote ?

Depuis le début de la saison froide, les intoxications au monoxyde de carbone ont tué trois personnes et en ont envoyé 974 autres à l’hôpital. Des chercheurs américains travaillent à la mise au point d’un antidote. Et leur découverte est étonnante. Ils sont parvenus à identifier une molécule présente dans le cerveau qui permettrait d’éliminer ce gaz toxique de l’organisme. Les chercheurs ont modifié la molécule de neuroglobine afin de la rendre encore plus efficace puis elle a été injectée à des souris exposées au monoxyde de carbone. 87 % des rongeurs ont été sauvés.

Un couple autorisé à conserver le sang du cordon ombilical de son enfant

C’est une première. Un couple de futurs parents a été autorisé par la justice à conserver le cordon ombilical de son enfant à naître. Dans la famille de chaque parent, il y a de nombreux cancers foudroyants. Cette décision vise donc, si nécessaire, à pouvoir prélever des cellules souches dans le cordon et les utiliser pour soigner l’enfant. Le cordon sera stocké dans une banque de conservation anglaise à -176°C. Pour certains scientifiques, cette décision, à titre préventif, ne se fonde sur aucune preuve médicale.

Maladie de Parkinson : la solution des ultrasons ?

Traiter les tremblements sans avoir recours à une chirurgie invasive du cerveau ? Ce sera certainement bientôt possible. Des médecins de l’Imperial College Healthcare NHS Trust (Royaume-Uni) testent une nouvelle technique. Il s’agit d’appliquer des ondes ultrasons dans des parties précises du cerveau. En plus de la maladie de Parkinson, cette méthode innovante pourrait être utilisée par les personnes souffrant de tremblements essentiels.
APEI-Actualités. Johanna Amselem

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Vidéo du moment

Meaux - Lundi 23 janv. 2017

Meaux
Lun
23 / 01
/-3°
vent 10km/h humidité 89%
Mar1°--3°
Mer0°--3°
Jeu5°--6°
Ven7°--1°